Comment changer le rouet de la pompe à eau du moteur d’un bateau ?

changer rouet pompe à eau moteur bateau 

Si vous remarquez que l’échappement de votre bateau n’évacue pas de l’eau comme il faut, cela vient certainement du rouet de la pompe à eau. Si c’est le cas, il est nécessaire de le remplacer si vous voulez embarquer sans problème. Vous pouvez voir dans cet article les étapes à suivre pour procéder au changement.

Étape 1 : retirer les boulons du boîtier de la pompe à eau

Pour pouvoir procéder au remplacement du rouet de votre pompe à eau, vous devez d’abord connaître l’emplacement du système. Ainsi, notez que pour un bateau, la pompe à eau est située sur la face avant du moteur. Vous la reconnaîtrez facilement grâce à la courroie qui l’entraîne. De plus, elle est branchée sur l’arrivée d’eau.

Si vous l’avez repérée, vous pouvez commencer par fermer la vanne d’arrivée d’eau pour ne pas vous faire éclabousser. Une fois cela fait, la première étape de l’opération consiste à retirer les boulons du boîtier (ou à dévisser le couvercle) de la pompe à eau. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un tournevis à tête plate. Pour éviter de perdre les boulons (ou les vis), il vaut mieux prévoir une écuelle pour les stocker. Lorsque vous aurez dégagé le boîtier (le couvercle), vous pourrez atteindre le rouet.

Étape 2 : reconnaître le dysfonctionnement

Maintenant que vous voyez où se trouve le rouet dans la pompe à eau, prenez le temps de jeter un œil sur la cause du dysfonctionnement. En ce moment, le problème le plus courant est la perte d’ailette. Pendant la saison froide durant laquelle le bateau n’a pas pu être mis à l’eau, le rouet aurait pu se coller au corps de la pompe à eau.

Une fois que vous avez mis le moteur en marche, une ailette s’est sûrement décrochée. Et c’est cette ailette qui s’est arrachée et qui a causé le dysfonctionnement. En effet, elle pouvait parfaitement se bloquer dans le tuyau de sortie de la pompe à eau, ne permettant pas l’évacuation de l’eau. Donc, pour qu’elle ne s’enfonce pas plus loin dans le moteur de votre bateau, il vaut mieux vous hâter pour la récupérer.

  Pourquoi installer un tableau électrique étanche sur votre bateau ?

Étape 3 : enlever l’ancien rouet pour le remplacer par un neuf

Après avoir enlevé l’ailette défectueuse, décrochez maintenant le reste du rouet de sa place. Pour cela, vous n’avez qu’à le soulever. Puis, procédez par son remplacement. Pour installer le rouet neuf, il faudra aligner la clavette de la pièce au centre. Vous pouvez aussi vous repérer à partir de l’indication de rotation inscrite sur le couvercle de la pompe à eau. Ainsi, vous ne risquerez pas d’avoir des ailettes qui se tordent à l’envers au premier tour du moteur.

Par la suite, vous pouvez remettre le joint torique en place. Et pour éviter qu’il soit sec, mettez-y un peu de graisse. Si vous avez un joint papier, vous devez le remplacer en même temps que votre rouet. Quand tout est en place, refermez le boîtier (revissez le couvercle) de votre pompe à eau en resserrant les boulons (ou les vis). Pour que le couvercle s’applique parfaitement sur le joint, évitez de serrer directement le boulon (ou la vis) à fond. Pour que vos boulons (vos vis) ne se bloquent pas, graissez-les également.

Étape 4 : tester votre bateau

Lorsque votre travail manuel est achevé, il est temps de tester si vous avez bien travaillé. Pour ce faire, il vous suffit de raccorder une alimentation en eau douce au moteur de votre bateau, et de démarrer. Si au démarrage, l’eau circule bien et que le moteur évacue bien l’eau, le problème est alors résolu.

Prenez aussi le temps de vérifier le changement de vitesse du moteur pour garantir que vous avez bien aligné tous les éléments lors du remontage du moteur. Notez que si vous avez un gros moteur à quatre temps, l’expérience peut prendre quelques minutes. En effet, l’eau peut prendre quelques instants pour passer par la tête de moteur et atteindre le témoin. Si tout va bien, vous pouvez mettre les voiles et naviguer en toute sérénité.