Quels équipements doit-on avoir à bord d’un bateau de plaisance ?

Équipements bateau de plaisance

Les acquisitions de bateaux de plaisance par des particuliers connaissent un développement croissant depuis le début des années 2000. Vous venez de faire l’acquisition d’un bateau neuf et ne savez pas comment l’équiper ? Sachez que toute embarcation maritime doit être équipée de la façon la plus complète qui soit. Ceci permettra d’assurer, d’une part, la sécurité de tous les occupants du bateau, et de garantir d’autre part le confort de la navigation.

Nous allons dresser une liste des équipements de sécurité et de confort qu’il est nécessaire d’avoir à bord de votre bateau pour pouvoir bénéficier d’une expérience positive et sûre en mer.

Les équipements à avoir sur un bateau de plaisance en navigation basique

La réglementation sur les équipements obligatoires sur un bateau de plaisance diffère selon le type de navigation que vous pratiquerez. La navigation basique, réservée aux débutants et aux plaisanciers, désigne une navigation autorisée à moins de 2 miles nautiques de l’abri ou du port le plus proche. Pour pouvoir pratiquer la navigation basique en toute sécurité, vous devrez obligatoirement être muni des équipements suivants :

Equipements obligatoires

  • des équipements individuels de flottabilité (EIF), ou gilets de sauvetage, disponibles en nombre suffisant en fonction du nombre de navigateurs présents sur le bateau ;
  • un dispositif d’assèchement, permettant d’écoper le navire en cas de submersion par l’eau. Selon la taille de l’embarcation, un simple sceau peut convenir ;
  • le dispositif lumineux présent à bord doit comprendre une lampe flash par individu présent et une lampe torche étanche avec une autonomie de batterie d’au moins 6 heures ;
  • des moyens mobiles de lutte contre les incendies sont obligatoires, il s’agit des extincteurs et des couvertures anti-feu, qui doivent être conformes aux normes de sécurité en vigueur ;
  • une ligne de mouillage pour être en mesure d’amarrer votre navire en toute sécurité. Cet équipement n’est obligatoire que pour les embarcations légères dont le poids est inférieur à 250 kgs ;
  • un dispositif de remorquage, avec un taquet d’amarrage présent quelque part sur la structure du navire ;
  • un pavillon national, qui indique la nationalité du navire et permet de l’identifier de loin en mer.
  Fonctionnement d'une pompe de cale

La liste ci-dessus ne comporte que les équipements obligatoires à détenir sur votre bateau en navigation basique. Ils doivent être présents à tout moment sur le navire et peuvent faire l’objet de contrôles inopinés en mer, de la part des autorités. Pour compléter cette liste, sachez qu’il existe une multitude d’autres équipements disponibles dans le commerce qui vous permettront de parfaire la sécurité et le confort de votre navigation. Vous trouverez en ligne de nombreux magasins de vente d’équipements pour bateaux de plaisance et vous pourrez y faire vos achats.

Les équipements sur un bateau de plaisance en navigation côtière

La navigation côtière désigne la navigation à moins de 4 miles nautiques de l’abri ou du port le plus proche. Pour ce type de navigation, votre bateau devra contenir des équipements supplémentaires, en plus de ceux nécessaires à la navigation basique. Ces équipements comprennent :

  • des cartes de navigation, en format numérique ou papier, qui devront représenter la zone maritime où vous vous trouvez ;
  • un dispositif de repérage et d’assistance pour personnes tombées à l’eau, vital en cas d’incident ou de chute accidentelle ;
  • trois feux rouges à main, des fusées incendiaires qui permettent d’être repéré en haute mer en cas de panne ou d’avarie ;
  • un compas magnétique, qui permet d’établir votre position et de vous assister dans votre navigation. Il doit obligatoirement être étanche et conforme aux normes européennes ;
  • une copie du RIPAM, ou règlement international pour éviter les abordages en mer. Il s’agit d’une sorte de code de la route pour bateaux, indiquant les priorités.

Il est impératif de détenir l’ensemble de ces équipements sur votre bateau à chaque sortie en mer. Notez bien que la réglementation française impose la disponibilité de ces équipements à tout moment sur le navire et prévoit des sanctions en cas de manquements. Les sanctions les moins graves sont de simples rappels à la loi dans le cas d’infractions mineures. Pour des défauts d’équipements plus graves, les sanctions peuvent aller jusqu’à l’amende, et même à l’immobilisation de votre bateau dans les cas les plus graves. Soyez donc vigilants et pensez à contrôler vos équipements de manière régulière.