Comment choisir une remorque à bateau ?

Remorque à bateau

Il arrive qu’on ait souvent besoin de transporter des bateaux sur la terre ferme avant de les mettre à l’eau. Pour ce faire, on utilise une remorque à bateau, et pour tracter une remorque, il faut respecter la réglementation en vigueur concernant la remorque et le véhicule tracteur.

Une remorque pour bateau à moteur est équipée de rouleaux pour faciliter la mise et la sortie hors de l’eau du bateau. Il y a également un treuil à l’avant de la remorque qui permet de faire descendre et de hisser le bateau. Mais comment choisir ladite remorque ? Et quelle remorque est adaptée à tel ou tel bateau ?

De quels critères tenir compte pour choisir une remorque à bateau ?

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte pour choisir une remorque à bateau, à commencer par connaître la longueur du bateau, son poids, la forme de sa coque et la réglementation en vigueur. Il faudra également tenir compte de :

  • la réglementation en vigueur ;
  • les accessoires de la remorque ;
  • le type du bateau à remorquer ;
  • la charge utile et la longueur du bateau.

Dans le commerce, il est possible de trouver des remorques de route mais aussi des remorques de manutention. Ces dernières sont connues sous le nom de chariots de mise à l’eau, mais elles n’ont pas l’homologation route.

Pourquoi est-il intéressant de stocker son bateau sur une remorque ?

Il est intéressant de stocker un bateau sur une remorque, cela permet de faire des économies car il n’y a pas à payer de place au port. Il n’y a pas non plus à refaire la peinture de la coque.

Cela peut donc être judicieux d’opter pour une remorque de manutention pour stocker le bateau dans un cadre privé, mais cette remorque ne peut pas aller sur la route.

Cela étant dit, il arrive que les bateaux entreposés pendant trop longtemps sur une remorque, se déforment à certains endroits. Il convient de préciser que cela arrive plus souvent sur les remorques à rouleaux et moins sur les remorques à patins.

Choisir une remorque selon la longueur et le poids du bateau

Pour choisir une remorque à bateau, il faut commencer par définir le poids à transporter, c’est ce qu’on appelle la charge utile de la remorque. Il faut que cette dernière soit supérieure à la somme des masses du bateau, de la motorisation, des réservoirs de carburant et d’eau, et de tout le reste de l’équipement (accastillage et autres).

  Quel bateau gonflable choisir ?

Pour se repérer sans avoir à faire de calcul fastidieux, l’astuce est de considérer que la charge utile de la remorque doit être égale ou supérieure à 1.2 fois le poids du bateau, cela car le poids à sec du bateau indiqué par le fabricant ne compte pas le poids du moteur, du carburant et du reste de l’équipement.

En ce qui concerne la longueur de la remorque, elle doit pouvoir contenir le tableau arrière du bateau jusqu’aux derniers rouleaux. Il convient toutefois de laisser 25 cm comme marge de tolérance.

Une remorque à rouleaux ou une remorque à patins ?

Les bateaux rigides, les bateaux de pêche, les bateaux semi-rigides et les day cruisers sont des bateaux à transporter sur une remorque à rouleaux, tandis que les voiliers sont mieux sur une remorque à patins, mais quelle est la différence entre ces deux types de remorques ?

La remorque à rouleaux

La remorque à rouleaux est conseillée pour une utilisation à marée basse ou sur des rampes peu profondes. Ainsi, les freins, les ressors, les essieux et autres éléments de la remorque ne sont pas très exposés à l’eau, contrairement à un porte-bateau immergeable qui ne craint ni l’eau salée ni l’eau douce. La seule ombre au tableau est que les remorques à rouleaux sont plus coûteuses tant à l’achat qu’à l’entretien.

La remorque à patins

Les remorques à patins sont plus accessibles d’un point de vue financier, cela car elles ne possèdent pas beaucoup de pièces. Elles sont donc plus faciles à faire réparer et à entretenir.

La plupart des remorques à patin permettent de manœuvrer le bateau quand il est encore dans l’eau. Il faut juste qu’elles soient assez profondément positionnées dans l’eau pour sortir ou mettre le bateau à l’eau. Il convient néanmoins de rappeler que puisque la remorque à patins est souvent immergée, les freins, les ressorts et le reste du train roulant sont plus exposés aux dommages.