Etapes à suivre pour vérifier la pompe à eau du moteur d’un bateau

pompe à eau moteur bateau

La pompe à eau évite au moteur de surchauffer même quand vous naviguez sur une longue distance. Pensez à vérifier l’état de la pompe si vous constatez souvent que la température du moteur augmente. Cela peut se faire en quelques étapes faciles.

Vérifier et nettoyer la pompe à eau

Vous pouvez suivre les étapes suivantes pour la vérification et le nettoyage de la pompe à eau de votre bateau.

Ouvrir la pompe à eau

Commencez par fermer la vanne d’arrivée d’eau qui se trouve à côté de la pompe. Vous pouvez ensuite retirer les vis qui retiennent le couvercle en vous servant d’un maillet. Cet élément se colle souvent avec un joint papier afin d’assurer l’étanchéité de la pompe à eau. Vous devez ensuite déchirer le joint papier avant de faire sortir l’ancien rouet. Vous pouvez vous servir de 2 tournevis comme levier pour cette étape.

Inspecter et nettoyer votre pompe à eau

Il vous sera plus facile de nettoyer l’intérieur de la pompe une fois que le joint papier sera dégagé. Faites de même avec la plaque de fermeture. Une lame de cutter suffit pour le nettoyage tout en vérifiant bien le rouet. Ce dernier doit être remplacé s’il présente une fissure tout comme les ailettes aplaties. N’oubliez pas de graisser l’axe central avant d’installer la nouvelle roue à ailettes. Pensez aussi à bien mouiller l’extrémité des ailettes avec de l’eau savonneuse avant de remonter le tout.

Le remontage de la pompe

Il faut tourner la roue en suivant le sens de rotation du moteur pour mettre les ailettes dans le bon sens. Vous devrez aussi appuyer sur la roue pour bien l’enfoncer. Ajoutez ensuite le nouveau joint de papier en vous servant d’une pâte à joint spéciale. Cela garantira l’étanchéité de la pompe à eau. Il ne vous reste plus qu’à remettre le couvercle comme avant et ouvrir la vanne d’eau. Vous pourrez ensuite démarrer le moteur pour vérifier les éventuelles fuites.

Comment savoir si la pompe doit être remplacée ?

Les points souvent peuvent indiquer qu’il est sans doute temps de remplacer votre pompe à eau :

Le moteur surchauffe souvent

Le fait que le moteur du bateau surchauffe souvent peut indiquer une défaillance de la pompe à eau. Il suffit de garder un œil sur la jauge quand vous naviguez. Le moteur finit par surchauffer quand la température ne cesse d’augmenter. Pensez à vérifier la pompe si ce genre de situation se répète chaque fois que vous utilisez votre bateau.

  Avec quel bateau débuter en navigation

Le moteur émet des bruits inhabituels

Une pompe à eau défaillante peut causer des bruits inhabituels au niveau du moteur. Vous pouvez par exemple entendre un grognement ou un grincement, mais aussi un couinement. Le niveau du bruit peut dépendre de l’effort que le moteur doit faire.

Le moteur montre des fuites

Certaines fuites peuvent indiquer un dysfonctionnement de la pompe à eau. Cela concerne par exemple le liquide de refroidissement. Des flaques ou des gouttes peuvent apparaitre à l’extérieur du moteur. Vous pouvez vérifier les joints ou le trou d’évacuation de la pompe à eau de votre bateau. La moindre fuite doit être réparée rapidement avant que la situation ne devienne incontrôlable.

Les étapes à suivre pour remplacer la pompe

Suivez les étapes suivantes pour remplacer la pompe à eau du moteur de votre bateau :

Chercher le boîtier de la pompe à remplacer

Cet élément se trouve à l’intérieur du moteur sous la forme d’une cloche argentée. Il faut fermer la vanne de coque d’admission pour le retirer. Posez aussi un seau sous la pompe à eau pour ne pas perdre les pièces.

Dévisser le couvercle

Utilisez un simple tournevis pour retirer les vis qui fixent le couvercle de la pompe à eau. Gardez bien le joint torique s’il est encore souple. Vous n’êtes pas obligé de le remplacer. Il faut en outre acheter un nouveau joint papier si la pompe est scellée avec cet élément.

Retenir la fixation du rotor

Celui-ci peut être boulonné ou fixé à l’aide de vis sur l’arbre. Il suffit de le déboulonner dans le premier cas. Vous pouvez utiliser deux tournevis dans le second cas. Vous ne devrez avoir aucun mal à extraire la roue depuis l’arbre.

Installer la nouvelle turbine

Il faut lubrifier la paroi intérieure de la chambre de la pompe avec de la vaseline moussée. Cela permet de faire glisser facilement la nouvelle turbine à l’intérieur de l’arbre. N’oubliez pas de plier la veine du nouvel élément. Remettez le boulon ou les vis à leur place avant de repositionner le joint torique.

Avertissements et conseils

Assurez-vous que le couvercle se fixe bien avant d’ouvrir à nouveau la vanne de coque. Vous pouvez ensuite démarrer le moteur. Vérifiez bien l’échappement du bateau et la pompe. Cette dernière doit être capable de bien amorcer le moteur et ne présenter aucune fuite.